Ouverts à tous (étudiants et non-étudiants), ces ateliers sont organisés en collaboration avec l’association étudiante Pratik Téatr d’octobre 2020 à juin 2021, un soir par semaine sur les campus d’Aix-Marseille Université.
Les spectacles créés sont présentés lors du Festival 3 jours et plus début juin 2021.

Cette année, les textes montés seront issus du répertoire des éditions de l’Arche, grâce au soutien de la bibliothèque du Théâtre Joliette, scène conventionnée art et création – expressions et écritures contemporaines à Marseille.

Présentation des ateliers par les étudiants de la filière formation :

Mardi 8 octobre à 18h
au Théâtre Antoine Vitez

Programme disponible fin septembre sur theatre-vitez.com
2 semaines d’essai sont possibles avant inscription définitive

Présentation des ateliers de théâtre amateur en présence de tous les étudiants de la filière formation.

Ouverts à tous (étudiants et non-étudiants), les ateliers de théâtre sont organisés en collaboration avec l’association étudiante Pratik Téatr d’octobre 2020 à juin 2021, un soir par semaine, sur les campus d’Aix-Marseille Université.
Les textes choisis sont issus du répertoire des Éditions de l’Arche.
Les spectacles créés sont présentés lors du Festival 3 jours et plus, début juin 2021.
Inscription lors des premières séances de l’atelier choisi. (nombre de places limité)

PRÉSENTATION DES ATELIERS

Entre voir
par Léa Guérin 

contact : lea.ps.guerin@gmail.com / Tél : 06.73.88.37.85
Cet atelier aura pour enjeu de s’interroger sur le regard au théâtre. Nos expérimentations de plateau s’appuieront sur des matériaux théâtraux et visuels : la danse, la pantomime, la marionnette, la peinture, la photographie, l’illusion, le jeu de l’acteur, la réception du spectateur. Ces mises en expérience du regard se déploieront ainsi avec des fragments textuels et par des mises en situation scéniques où se scénographiera une sorte de drame du voir et d’être vu. 

En posant un regard sur nos regards, une forme théâtrale naîtra de ces explorations.

Fracassés de Kate Tempest
par Chloé Alduc
contact : chloe.alduc@yahoo.com / 07.88.40.33.58
C’est l’histoire de trois potes, Ted, Charlotte et Danny, qui se retrouvent coincés dans un quotidien qu’ils détestent. Mais le jour de l’anniversaire de la mort de leur ami Tony, ils décident de se retrouver et de faire une soirée « comme à l’ancienne ». Cette soirée dans une rave leur offre l’occasion de refaire le monde, d’envisager de nouveau de donner une chance à leurs rêves, à leurs besoins d’amour et de liberté. Mais vont-ils enfin prendre le risque de déployer leurs véritables désirs ? Mon atelier se composera d’un travail d’énonciation et d’un travail d’écriture corporelle qui conjuguera deux corps, l’un dansant et hystérique, l’autre lassé et fracassé.

Terre Océane de Daniel Danis
par Perrine Piffet

contact : perrine-01@outlook.fr / Tél : 07.81.75.65.33
Ce texte, qualifié par l’auteur de « roman-dit », invite à aborder la question des derniers instants et montre à quel point l’irruption de la mort rend la vie encore plus vibrante, intense et aigue. Il floute la frontière entre le réel et une dimension magique ; il fait entendre les sonorités et l’inventivité du parler québécois ; il nous entraîne au fond de la nature et nous attache à ses trois personnages. Nous explorerons cette langue, cette fable, de façon sensible et questionnante.

? (Point d’interrogation) de Stefano Massini
par Elsa Chabran
contact : elsa.chabran@gmail.com / Tél : 06.75.08.78.62

Ce texte interroge de quoi notre avenir sera fait. Il se base sur des prévisions scientifiques issues de plusieurs disciplines (écologie, santé, sciences politiques, médias…) en une articulation de questions/réponses, sans personnage, sans fiction. Ces différentes interrogations sont abordées en 12 séquences très rythmées au croisement des genres théâtraux. Elles nous amèneront à rêver le monde de demain, tels des visionnaires. Un travail d’énonciation et de mise en jeu imaginative de notre avenir…

Small town boy de Falk Richter
par Elie Gautron

contact : eliegautron1@gmail.com / Tél : 07.82.41.10.18
Cette pièce nous plonge dans l’intimé amoureuse, sexuelle et familiale de cinq personnages.
Chacun d’eux se pose la même question lancinante : peut-on encore trouver le « véritable » amour dans cette société régie par les écrans et l’économie marchande du sexe ?
L’atelier sera composé d’exercices d’improvisations qui nous mèneront vers la mise en corps, la mise en voix, l’invention des situations fictionnelles du texte.

Pulvérisés d’Alexandra Badea
par Louise Bielow

contact : louise.bielow46@gmail.com  / Tél : 06.44.31.55.62
Quatre personnages au cœur de notre système mondial. Quatre métiers aux quatre coins du monde. Quatre vies marquées par leur travail. Les personnages racontent leur histoire sous forme de témoignages mêlant narration à la première personne et dialogues dans une langue à la fois poétique et cruelle. Il s’agira, à travers le travail de la choralité, de faire ressortir toute la musicalité et la force de ce texte. Une grande partie du travail s’appuiera sur divers documents faisant écho au texte d’Alexandra Badea.

La Bataille d’Heiner Müller
par Hugo Zelner et Yam Maiz
contact : hugozeltnerreig@gmail.com  /  Tél : 06.11.25.42.15 // yamtrovas@gmail.com / Tél : 07.72.55.48.56
Ce texte nous plonge dans le chaos de la vie de gens ordinaires et extraordinaires dans le contexte de l’Allemagne au moment de la chute du régime nazi. Un élément récurrent dans ces différentes histoires : la crise, des personnages en situation de crise. Tel sera notre angle d’attaque pour cette création. Dans nos séances, nous voulons aborder différents exercices d’expression corporelle et de théâtre physique, transformant l’acte ordinaire en un mouvement amplifié. Au sein de ce laboratoire, nous rechercherons des outils de la danse et de la magie du monde clownesque pour creuser l’expressivité de la scène.

Antigonick d’Anne Carson
par Sarah Hassenforder
contact : sarhassenforder@gmail.com  /  06.41.34.79.63
Antigone, une tragédie antique et pourtant criante de modernité. Dans cet atelier, nous déconstruirons ensemble les clichés autour du mythe d’Antigone lors d’exercices d’improvisation, afin de construire notre propre version du récit. Grâce à un travail conjoint du corps et de la langue, nous créerons notre Antigone, traversée par les enjeux contemporains et intemporels du texte.

ADN de Dennis Kellypar
par Élisa Besson et Ferdinand Barrau

contact :elisamasa@hotmail.fr  /  06.34.44.52.82  //  ferdinand.barrau@orange.fr / 06.14.71.61.30
Le harcèlement de groupe… où cela mène-il ? Cette pièce nous présente l’histoire d’un groupe d’adolescents devant faire face à la culpabilité, aux remords et à la peur d’être accusés d’avoir « accidentellement » causé la mort d’un des leurs. Comment ces jeunes harceleurs vont-ils agir dans ce moment de crise ? Que vont-ils dévoiler d’eux-mêmes ? Donneront-ils priorité à la moralité ou à leur propre intérêt ? Si cet effet de groupe – dont ils sont prisonniers – les a mené à cette situation, cela va aussi les guider pour s’en sortir, quitte à mentir…

La Maladie de la famille M de Fausto Paravidino
par Emma Crozat

contact mama.crozat04@gmail.com / Tél :06.95.30.93.39
Mais qu’arrive-t-il à la famille M? Prise en charge par un médecin, des symptômes troublants se révèlent chez tous les membres de cette famille. Des symptômes représentatifs de notre siècle, tragiques et comiques émanant de personnages singuliers et complexes. Nous travaillerons autant la langue que le corps pour monter ce texte au cours d’un atelier où chaque participant est aussi force de proposition artistique, quel que soit son niveau.

TARIF ANNUEL

Faire du théâtre va pour nous de pair avec le fait d’en voir, c’est pourquoi, le Pass Vitez (qui permet l’entrée libre sur tous les spectacles de la saison) est inclus dans le coût de l’atelier.

Tarif plein : 160 €
 / comprenant le Pass Vitez
Tarif étudiant : 80 € / comprenant le Pass Vitez
Tarif personnel AMU (bénéficiaire du SCASC) : 146 €  / comprenant le Pass Vitez

Attention, ces ateliers ne donnent pas de Bonus.
Pour le bonus théâtre, merci de vous adresser à la Mission Culture