Voir venir…

Un état singulier de l’inquiétude humaine se traduit par ce mot: voir venir. […]
On voit venir. Quoi ? On ne sait. Qui ? On regarde.
(Victor Hugo, L’Homme qui rit.)

Sans doute l’épidémie a-t-elle eu comme effet d’enrayer les automatismes qui tendaient malgré nous à régenter la vie théâtrale. À l’épreuve des diverses interdictions suspendant le cours des choses, nous nous sommes, je crois, tous interrogés sur la qualité, le sens, la fabrique de notre action. Cette saison s’est ainsi construite au fil des rencontres avec les compagnies dé-re-programmées qui ont traversé depuis plus d’un an de multiples tourments.

Alors qu’attendons-nous en fait de la création scénique au moment impatient de cette réouverture tant voulue au public ? Qu’elle produise une éclaircie, une clarification des complexités de notre temps en s’attachant à un point de réel qui le constitue. Ou bien qu’elle donne figure à la part d’obscurité même qui nimbe notre présent comme notre proche avenir, nous permettant alors de mesurer l’invu, l’inouï et l’impensé avec lesquels nous composons et nous menons notre existence. Ou bien encore qu’elle expose le travail des contradictions qui nous habite et nous amène à y faire face.

Prendre des nouvelles de nous-mêmes et tout à la fois mordre sur l’inconnu, voir venir ce qui nous arrive au travers des éclats et des ombres portées de la scène…telle est la dynamique de cette reprise.

Louis Dieuzayde — Président

—–

Ce théâtre dans le Cube…

Que fait-il, que propose-t-il ?
Des spectacles de théâtre de toutes sortes : professionnels, amateurs, étudiants, de formation.
Des ateliers de pratique amateurs, des bords de scène, des rencontres entre artistes, universitaires, publics. Des résidences de compagnies de théâtre en création, accompagnées par toute l’équipe. Des stages/workshops croisant amateurs, étudiants, professionnels, publics. Et peut-être même des ratons laveurs, maraudeurs, vifs et intelligents …

Pour qui ?
Les étudiants, les lycéens, les jeunes. Mais aussi les curieux, les retraités, les habitants du quartier, les voisins ; tous ceux qui voudraient, ensemble, avec nous, Voir venir…

Qu’est-ce que cela veut dire Voir venir ?
Louis Dieuzayde l’a très bien dit.

Agnès Loudes — Directrice déléguée