Mercredi 28 mars à 20h30

Un soap-opéra théâtral et réflexif en 33 épisodes.

Une compagnie est en train de monter devant nous un spectacle à partir des textes de Richard Hoggart (Sociologue anglais du vingtième siècle travaillant sur la culture des pauvres) mais dans une forme relevant des séries télévisées. Ce n’est pas simple de concilier l’exigence artistique et intellectuelle et une fiction populaire visant le divertissement. Nous assistons à leurs tentatives et à leurs débats internes. Ce faisant, Antoine Wellens encadre l’écriture collective d’une pièce drôle et documentaire sur la domination culturelle, l’ascension sociale et l’errance qui accompagne ceux qui changent de classe. Il met à jour les tensions entre les cultures populaires et savantes, et questionne ce que peut bien fabriquer le théâtre entre ces deux mondes.

 

Le Primesautier théâtre

La compagnie Primesautier théâtre s’est constituée au département Arts du Spectacle de l’Université Paul Valéry – Montpellier III. Implantée à Montpellier, ses pièces proposent, outre l’originalité et la singularité de leur propos, une approche réflexive, expérimentale et documentaire de la création.
La démarche de cette compagnie se caractérise par la volonté que la scène soit le lieu où se partagent tout autant la fabrication à vue de la fiction que l’explication littérale des problématiques abordées. Elle construit son travail artistique en faisant du plateau un lieu de prise de conscience, un lieu commun d’expériences de pensées, de réflexions partagées avec le public.
Pour se faire, elle déploie sur le plateau autour de thématiques choisies un théâtre reposant sur la construction d’une pensée collective mise en jeu par les liens sociaux qu’entretiennent les acteurs entre eux ainsi qu’avec leur art et le sujet choisi. Elle crée dans la simplicité des situations théâtrales et des conversations, une «esthétique de l’existence» favorable à une observation théâtrale de nos manières d’appréhender le monde et d’exister en son sein. Saisir la logique de nos comportements est pour le Primesautier théâtre une question politique, esthétique et poétique, une question nécessaire de compréhension du monde…

Spectacle suivi d’un bord de plateau animé par Claire Duport, sociologue du LESA et enseignante en filière médiation culturelle.

Dans le cadre de la Semaine Internationale du Théâtre d’AMU et de la Biennale des écritures du réel

Création collective librement inspirée des œuvres de Richard Hoggart La culture du pauvre et 33 Newport Street, autobiographie d’un intellectuel issu des classes populaires anglaises

Primesautier Théâtre, Montpellier

Mise en scène : Antoine Wellens
Distribution : Fabienne Augié, Amarine Brunet,Virgile simon et Jean-Christophe Vermot-Gauchy

Approche Sociologique : Jean Constance
Dispositif scénographique interactif, création sonore :  Élise Sorin et Mikaël Gaudé
Composition bande original : Mikaël Gaudé
Créations lumières et éléments scénographiques : Antoine Wellens et Nicolas Buisson

Production : Hélène Sorin
Coproduction : Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau / Scènes Croisées de Lozère – Scène conventionnée écritures d’aujourd’hui / Théâtre Le Périscope – Nîmes accueilli avec l’aide de Réseau en Scène.
Avec le soutien de l’Onda, office national de diffusion artistique

Tarifs : 16/8/4€