!! ATTENTION : Les réservations ne sont plus possibles sur le site pour la fin du festival, mais vous pouvez encore vous présenter sur place 30 minutes avant chaque représentation afin d’obtenir une entrée à la billetterie installée dans la roulotte !!

Dans le cadre du 19ème “Festival 3 Jours et plus…” les étudiants du secteur théâtre de l’université vous présente leurs spectacles crées et animés dans le cadre d’ateliers de théâtre amateur.

Tarifs : Un spectacle : 5 € /  Une soirée : 7 €
Entrée libre sur présentation du laissez-passer.

Mardi 10 juin

19h > Le conseil de la nuit

Mise en scène : NEVA Elizabeth
Avec : SI HAMED Lakhadar, HIMMES Khadija, LUMBROSO Marilou
Régie : PETRI Alexandre

Jeu aléatoire de combinaison de songes
Théâtre – mouvement – marionnettes

« Je » est « moi », « Je » est aussi toi. «Je » dort , « je » pense , « Je » rêve. Et pendant que « Je » dort, « Je » rêve, et pendant que « Je » pense, « Je » est …mais quand est-ce que « Je » suis ?
Hypothèse : Quand on s’endort une partie du cerveau s’éteint, et toutes les petites cases qui nous servent à structurer la pensée s’effondrent. Des souvenirs et des aspects réprimés de la personnalité se rencontrent sous le pouvoir de l’onirique. Le petit moi intérieur fait un voyage de la périphérie vers le centre du cerveau traversant d’abord les premières phases du sommeil où les rêves sont associés aux activités quotidiennes. Puis il passe devant les portes des souvenirs lointains et enfin fait un saut dans l’univers de l’onirique où les évènements extraordinaires peuvent avoir lieu.
Le Conseil de la Nuit est le résultat du laboratoire théâtral « rêve un univers », où les quatre participants durent partager leurs songes… sauf que partager nos songes et nos êtres n’est pas une mission facile : il y a un «Je » dans le « Je » qui ne nous laisse pas agir. Ce piège est devenu partie de notre jeu et nos songes ont commencé à prendre vie sur scène.

21H30 > Henry VIII, au nez et à la barbe du destin

Texte : LACROUTZ-PUCHEU Frédéric
Mise en scène : GRIESSER Johanna
Scénographie : MAZI Marine et ADJIMI Selma
Régie : RICHAUD Hélène
Avec : LACROUTZ-PUCHEU Frédéric, GUSMERINI Tatiana, FERRAND Pierre-Antoine, MOUE Charlotte, PERAZZI Marlène, BOURJAC Marie Elizabeth, VAN DER SCHRIECK Lucile, FRICHE Lucas, PICARD DU CHAMBON René, IBNONAMR Anaïs, SIMON Margot, DERHAI Sara, KIRSCHNER Eva Maria, BONNEFILLE Alexandra

Les foudres du destin s’abattent sur Henry.
Epoux éconduit par le sort, attendant un garçon afin que la dynastie soit assurée, le Roi Henry VIII s’attachera plus qu’en toute autre matière, à multiplier les occasions de « procréer dans le bon sens ».  Des accords que seuls les monarques peuvent conclure, des alliances aux manigances, il tombera sous le charme d’une suivante qui lui promettra l’harmonie des discordes.
Henry VIII est le prince dont la fortune ne peut freiner les désirs, incarnant un corps à la fois périssable et éternel, le premier étant le lieu de ses excès charnels, le second, son souvenir divin, l’essence de son règne et la force vivace dont ses années et sa Cour ont fait les frais.
Cette pièce, dans sa forme et par la mise en scène, a pris le parti de restaurer la vérité du caractère du Roi, balayant les contes populaires et le souvenir sulfureux attaché à sa mémoire et à son règne, incarnant tantôt la puissance de l’exécution du pouvoir, tantôt enchaîné dans sa chair par une femme osant lui tenir tête comme nulle autre dans l’histoire de la monarchie.

Mercredi 11 juin

19h > Quand je serai grand je serai mort.

Collage tiré des textes Les mains sales de Jean-Paul Sartre, Les Fourmis de Boris  Vian, et Les contes de la neige noire de Jean-Yves Picq

Conception et mise en scène collective : Compagnie BOUM
Avec : DEFORGE Souryann, BERNABEU Marielle et MICHENEAU Charlotte
Régisseur : PETRI Alexandre

Jeune compagnie née autour d’un spectacle de contes, la Brigade Optimiste Utopiste et Mensongère s’apprête à sortir sa nouvelle création d’un tout autre univers ; “Quand je serai grand je serai mort.” est un spectacle où les trois comédien(ne)s se mettent au service du propos. Et pas des moindres ! Le texte, un entrelacement d’écrits de Sartre, Boris Vian et J. Y. Pick, s’interroge sur l’engagement politique, le recours à la violence et les relations entre un père désillusionné et deux frères et soeurs torturés par le monde qui les entoure. Entre art du récit, théâtre dansé, clown et dialogues furieux, ce spectacle est un véritable défi que se lance avec jubilation cette joyeuse troupe.

21h30 > Hamlet/Electre
Adaptation libre de la pièce Hamlet/Electre de Cécile LADJALI

Mise en scène : PLAIRE Lise (Compagnie arTgile)
Assistanat à la mise en scène : MADURAUD Coline
Assistanat dramaturgie : Zou
Scénographie : MAZEL Ondine, CANDALH Benjamin, PLAIRE Lise
Création son : LOPEZ Tristan
Création lumière : GAMBARI Thibault
Avec : MAZEL Ondine, PROPHETTE Manon, CANDALH Benjamin, MADURAUD Coline, FAURE Oriane, IATOSTI Dimitri
Communication : IATOSTI Dimitri, DELLACA-MINOT Morgane

« Je devrais te tuer, tu as raison. Nos mains palpitent pour votre sang depuis des générations. Mais ton histoire me parle. Moi aussi, je vis dans la nuit. »

Deux familles opposées depuis longtemps – on pourrait même dire « depuis toujours » -. Et qui ne savent plus très bien pourquoi…
Trois jeunes personnages qui se débattent avec leur envol à prendre, leurs appréhensions, leurs amours, leurs aveuglements aussi.
Des explosifs, qui se croisent pour tenter se changer la fin de leur histoire tant de fois répétée.

Jeudi 12 juin

19h > Sobibor

Texte collectif de l’ensemble de l’équipe
Mise en scène : FAURE Oriane
Assistanat à la mise en scène : LEROY Coraline
Scénographie : MAZEL Ondine et SARO Johanna
Création lumière: PETRI Alexandre
Création son : CLION Antoine
Avec : LUCIANI Aurély, ALMARCHA Christophe, DELAISSE Léa, DENHEZ Mickaël, VERAN Loïc, MOREAU Marion, LLACER Coralie, DELLACA-MINOT Morgane, LEROY Coraline

« Peut-on savoir ce qu’on ne sait pas ? »
Emma, fille de médecin, en apparence bien sous tout rapport, est au fond d’elle rongée par les non-dits et secrets qui l’entourent depuis toujours. Si sa vie lui échappe, elle trouve le moyen d’exercer un contrôle absolu sur son corps grâce à ce que son père appelle « anorexie ».
Une nuit, en plein cauchemar, sa grand-mère va sans le savoir confronter Emma à ce qui la hante, avec cette simple phrase : « Jacques, emmène-moi loin de Sobibor ».
Qu’est-ce-qui relie sa grand-mère à ce camp d’extermination ? Qui est Jacques ? Des questions sans réponses parmi d’autres qui vont plonger la jeune fille dans les abîmes de sa maladie.
Sobibor est une adaptation du roman de Jean Molla, paru en 2009. Tout en remplissant son devoir de mémoire, cette pièce nous présente un point de vu qui nous est, pour le moins, inhabituel. En présentant un aspect plus intemporel que le roman d’origine, elle nous rappelle que cette période de notre histoire peut encore tous nous atteindre.

21h30 > MONTSERRAT

Texte : ROBLES d’Emmanuel
Mise en scène : CALES Justine et RAVION Anthony
Assistant mise en scène : PASTANT Geoffroy
Régisseurs : BARTHAUD Vivien et GAMBARI Thibault
Scénographes : BAYAOUI Hamza et CANDALH Benjamin
Costumière : PY Élise
Distribution : DUPRE Aurélie, CAMUS Angelique, THIBAUDEAU Camille, COUTELEN Clement, GUIDICELLI Ludovic, KHOURI Nicolas, ROCCHIA Simon, SMITH Amélie, KEUSSEYAN Élodie

Il est question ici de choix et d’espoirs.
Demandons nous, Ce qui vaut la peine de se battre.
Demandons nous, jusqu’où nous pourrions aller.

Vendredi 13 Juin

19h > Pourquoi un corbeau ressemble t’il à un bureau ?

Texte et mise en scène : LIBERTI Massimiliano
Assistant à la mise en scène : DAUMAS Franck
Scénographie : MOSSER Clara
Régie : BERTHAUD Vivien
Avec : PIETRI Florent, SERRE Cécile, PETIT Flora, MOKHTARI Amine, DUPRE Aurélie, VERAN Loïc, BARTHEE Florian, VILARDEL Alice, BOSQ Julien

Pièce dédiée à Lucien Scopetta.

« Les histoires que nous ne comprenons pas sont pour nous les plus belles parce que la beauté ne s’explique pas. Elle se sent, elle s’effleure, les effluves nous caressent mais jamais ne s’enfoncent en nous car dès lors qu’une âme est pénétrée, elle est désacralisée. Dors bien Alice, dors bien. »

21h30 > CA SORT TOUT SEUL PAR MA BOUCHE PARCE QUE LA VIE ME RENTRE DEDANS

Texte et Mise en scène : QUOIREZ Nathanaëlle
Avec : BICHON Adélaïde, CASAGRANDE Léa, CHEW Mathilde, CUBAT Sylvain, DESIDERI Quentin, FACI Lynda, GHUYSEN Valérie, GILLY Estelle, MAZI Marine, MENU Mathias, VALARD Anaïs Valard, SAFFORES Chloé
Régie: MENEÏ Camille

/ Urgence / Enfance bleue / Maman / Séroplex / Agitation / Mitraillettes / Putes roumaines / Armes nucléaires / Dénuement / Dynamite / Emeutes en banlieue / Lope / Foutraque / Enfants du désastre / Cimetière / Boite à travelos / Vaginoplastie / Tarte à la framboise / Saloperies / Jésus-Christ / Kyrie Eleison / Soixante-cinq ans / Narcose / Draps des hôtels / Vertige / Vieillesse / Inadmissible / Maladresse / Langue des filles / Frégate / Mon fils / Sourire de mon sourire / Couloirs des hôpitaux / Echec thérapeutique / Seringue / Mongoliens / Marche en solitaire / Perchoir des anges / Silence / Rire d’ivoire / Plantes vertes / Miracles / Début de poème /

Samedi 14 Juin

19h > Une veillée

Montage de texte et mise en scène : PICT Angie
Avec : ASTIER Ophélie, GUIDI Roxane, ALVES Nastasia, MARINO Lucile, CORNUAULT Elisabeth, GERMAIN Anne-Flavie, RAYNAUD Amaël, AMEZIEUX Clément, HULUNE Albert
Régie : DEPLAIX Manon
Assistant mise en scène : LIBERTI Massimiliano
Scénographie : GUIDI Roxane

«Tout sentir de toute les manières » dans un voyage immobile. « Je veux rêver avec vous à haute voix, que ma voix tisse avec les vôtres une histoire où nous puissions nous défendre de la vie. Je ne sais plus si j’existe, je sens que je pourrais être le rêve de quelqu’un d’autre»
Fernando Pessoa, une multitude et des solitudes.
Un plateau de théâtre, neuf acteurs, diverses «personnalités et sous personnalités de Fernando Pessoa » vont vivre et cohabiter à travers méditations et rêveries pour une veillée d’un soir.

21H30 > Les muets n’ont qu’une parole

Création collective.
Texte final et mise en scène : SAGIT Cléo et DELPLANQUE Quentin
Avec : DESRUMAUX Guillaume (Eisenhaeur), CAVALLO Vincent Cavallo (Anicet-François), BOURGEOIS Mareva (Victoria), BERGER Natalia (Elisabeth), VIDAL Gaëlle (Anne-Sophie), FINOCCHIARO Guillaume (Simon), COMES Lucile (Katherine), TURCO Julie (Paulette), AISKHANVA Assia
Régie : RICHAUD Hélène et PETRI Alexandre
Scénographie : MENU Mathias et FINOCCHIARO Guillaume

Ils sont traînés sur scène. Ils s’animent. Ils apprennent qu’ils sont morts. Dans cet espace-temps ils s’habituent à mourir leur mort. Coachés par une entité loufoque. Secrets, rires et méfiance se succéderont jusqu’à l’éclat de la vérité. Laquelle? Tomber dans l’abîme profond des non-dits humains.

Dimanche 15 Juin

19h > FUREUR
Librement adapté de Phèdre de RACINE et de L’amour de Phèdre de Sarah KANE

Scénographie : MORNET Benjamin
Mise en scène : PINEAU Romane
Distribution : BLANC Clara, LE NAOUR Diane, PRACA Louise, SANCHEZ Amandine, TOZELLO Sandy
Avec les voix de : DAUMAS Franck et LIBERTI Massimiliano
Régie : DEPLAIX Manon, MENEÏ Camille

Une échappatoire, c’est ce qu’elles cherchent.
La mort, c’est ce qu’elles trouveront.

21h30 > R.E.V

Texte : TATONI Coline
Mise en scène : FILIPPI July, TATONI Coline
Avec : CAMUS Angélique, LESIRE-OGREL Benjamin, LEFEBVRE Florian, LECLERCQ Florine, GIRAULT Frédéric, DUSSAUD Gwendoline, MAILLARD July, ANTOINAT Léonard, CHAUFFOUR Marie, GARNIER MarineRégie : GAMBARI Thibault
Caméra-man : DAUMAS Franck

« La télévision est le présent et l’avenir, et a conquis le monde entier. Tout est régi par le monde de la télé, tout. »

À la recherche du buzz, une productrice-télé décide de monter une émission basée sur le principe de la roulette russe, dans un monde où il n’y a potentiellement pas de différence entre télé et réalité.

« De nos jours les gens estiment leur vie à beaucoup plus d’un million d’euros. Si tu veux les abrutir encore plus que ce qu’ils sont déjà, je te conseille d’augmenter la mise. Du style, cinq beaux millions d’euros ! »