Mardi 22 octobre 2019 à 20h00

Le théâtre est-il l’affaire d’une élite ?
Deux marxistes-léninistes-trotskistes… de droite détricotent les politiques culturelles et s’engagent vaillamment sur un chemin truffé de convictions aux multiples paradoxes.

Enfants des années 80, Cyril Cotinaut et Sébastien Davis interrogent le théâtre en se glissant dans la peau d’experts en arts dramatiques à l’aune des événements de 1968.
À cette époque, on rêvait, on philosophait, on débattait, on imaginait un monde meilleur, plus libre, plus égalitaire, plus juste…
Que reste-il désormais de ces élans de révoltes et de sens ?

De leurs dialogues philosophiques rythmés, documentés et parfois légèrement absurdes, émanent une réflexion éloquente sur un art tantôt trop politisé mais toujours, et parfois malgré lui, politique.
Jean Vilar, Jack Lang, directeurs de théâtre ou metteurs en scènes frustrés… tous y passent !
Un regard truculent, incisif et tendre et sur les grands idéaux d’hier et l’héritage vivant, créatif et néanmoins tout aussi contestataire aujourd’hui.

Durée : 1h25

Tout public

Suivi d’un bord de scène avec Danielle Bré, Maîtresse de conférences en esthétique théâtrale et metteur en scène

Ecriture, mise en scène et jeu Cyril Cotinaut et Sébastien Davis
Scénographie et regard extérieur Rachel Verdonck
Lumière Alexandre Toscani
Régis plateau Sauveur Fargione

Production TAC.Théâtre – Coproduction Théâtre National de Nice et soutient de La Maison de la Poésie (Avignon), Le Sémaphore (Port-de-Bouc), Théâtre des Carmes (Avignon)