Mercredi 25 mars 2020 à 20h00

Figure de la littérature suisse-allemande, Robert Walser est un doux flâneur à la plume aiguisée.
À travers sa promenade, il dresse une galerie de portraits et de paysages tout aussi attachants qu’évanescents ; comme une réflexion singulière sur la vie et le temps qui passe.

Un jeune homme déambule dans une petite ville suisse du début du vingtième siècle. Il nous emmène avec lui.
De rencontres en découvertes, la divagation de l’esprit qu’implique sa marche, nous entraine dans des rêveries libératrices, des colères risibles et des ironies poétiques. Peu à peu, le promeneur solitaire nous dévoile sa conscience aigüe du monde, de ses normes et injonctions sociales.

Après Tentatives de fugue, Malte Schwind poursuit sa quête autour de l’œuvre Walsérienne.
Loin des idéologies promues par le capitalisme actuel, il met en scène trois jeunes comédiennes qui fraie des chemins de traverse à rebours de la pesante morale normative.
Un théâtre politique précieux, tendre et drôle à la fois, qui propose de décaler notre regard et d’arpenter des routes pour nous mener vers de nouvelles utopies.

 

 

Durée : 2h20

Dans le cadre de la 3e Semaine Internationale du Théâtre d’Aix- Marseille Université et de l’IDEX POTEAC de la Maison du Théâtre d’AMU sur le thème : « L’art de l’acteur à l’épreuve des temps présents : patrimoine et innovation ».

Suivi d’un bord de scène avec Catherine Teissier, Maîtresse de conférences en allemand et Arnaud Maïsetti, Maître de conférences en esthétique théâtrale

de Robert Walser
Cie En Devenir 2
Mise en scène Malte Schwind
Avec Anaïs Aouat, Naïs Desiles Laurent Lenoir
Assistant et dramaturgie Mathilde Soulheban
Son Jules Bourret
Lumière Iris Julienne
Costumes Sara Bartesaghi-Gallo

Avec le soutien du 3bisF (Aix-en-Provence), du Festival Place aux compagnies, du Collectif 12 et de la Ville de Marseille – Accueil en résidence à la Gare Franche et à la Déviation (Marseille).