Le Théâtre Antoine Vitez et la Bibliothèque Universitaire des Fenoullières d’Aix-Marseille Université proposent des ateliers d’écriture gratuits durant le deuxième semestre autour de l’œuvre de Robert Walser : La Promenade – Animés par Malte Schwind, metteur en scène et Mathilde Soulheban, dramaturge.

Tous les ateliers sont gratuits et se dérouleront au 2ème étage de la BU Fenouillères de 10h à 12h :
Samedi 25 Janvier
Samedi 1er Février
Samedi 8 Février
Samedi 15 Février
Samedi 7 Mars
Samedi 28 Mars

Informations Pratiques
Ouverts gratuitement à tous les étudiants d’Aix-Marseille Université :
Ces ateliers, limités à 10/12 participants par séance, sont sans réservation.
Merci donc, de vous présenter à l’heure.
Pour de plus amples informations : isabelle.antheaume@univ-amu.fr

« L’écriture, qu’est-ce que c’est ?
Peut-être le cheminement entre soi et les autres. Un cheminement qui fait appel a nos sens, nos sensations et notre rapport social et créatif au monde.
Cet atelier d’écriture expérimente le rapport entre soi et la page, et son appropriation par autrui.
Nous partirons de quelques lignes sur un thème imposé pour créer notre promenade.
Nous écrirons quelque part une pensée collective qui se promène.Walser écrivait sur des supports papier de tailles différentes en se fixant comme contrainte de les remplir entièrement ; d’aller jusqu’en bas de la page. Or, nous ne raconte pas la même chose sur un ticket de caisse que sur une ordonnance déchirée.
Ces supports impliqueront différentes dynamiques ; ils traverseront plusieurs types d’écriture : la description, le dialogue, la satire…
Autant de genres constitutifs du roman liés les uns aux autres par le déplacement d’un corps dans un espace et les pensées qui cheminent avec. »

Les séances de 2h se dérouleront de la manière suivante :
Un échange collectif sur l’œuvre de Robert Walser et un court échauffement de la plume.
Puis, un travail d’accumulation de paysages, de personnages, de réflexions et de gestes aléatoires.
Enfin, la mise en forme d’un texte final, à partir de tous les textes, qui sera lu par tous les participants.


Robert Walser

Né à la fin du XIXème siècle, cet auteur suisse émigré à Berlin fut rapidement reconnu par des auteurs et penseurs comme Franz Kafka et Walter Benjamin. De retour dans son pays natal, il commence un « commerce de petites proses » qu’il essaie de vendre aux journaux. La Promenade apparaît dans le recueil de nouvelles Seeland publié en 1917. Il développe alors sa « méthode du crayon », rendant son écriture illisible et donnant ainsi à ces écrits le nom de « microgrammes ». Mais les refus de son éditeur principal le plongent dans une crise profonde qui ne le quittera plus jusqu’à sa mort en 1956.
Son œuvre sera mise en lumière par la critique qu’à partir des années 1970.

Malte Schwind
Metteur en scène allemand installé en France depuis 2009, il découvre le théâtre au travers de ses études à Aix-Marseille Université. Le sien se libère des problématiques sociétales et politiques actuelles, pour mieux expérimenter les possibles de notre monde. Sa pratique quant à elle, interroge les formes esthétiques et leur pouvoir politique.
Un fil thématique s’en dégage : comment se constituent des singularités dans la normativité du monde ?
Pour cela, il s’inspire de la littérature mondiale du XIXème et du XXème siècle qui discerne peut-être mieux que toutes les autres « la cloison, mince et opaque, qui nous sépare de la vie» (Robert Walser).
Il est également co-fondateur de La Déviation où réside la Cie En Devenir 2.

Cie En Devenir 2
Créée en 2014, la Cie En Devenir 2 s’est constituée autour des créations de Malte Schwind.
Elle est ancrée à La Déviation, lieu de vie et de recherches artistiques à Marseille.
En Devenir 2 travaille sur des formes scénographiques humbles pour affirmer un geste de mise en scène autour de textes forts.

Mathilde Soulheban
Après un parcours en lettres classiques et en études théâtrales à Aix-Marseille Université, Mathilde Soulheban est diplômée d’un master d’écrivain-dramaturge de l’ENSATT (2017). Elle co-écrit la prochaine création de la compagnie Ensemble Facture et joue dans Une ode, mise en scène par Malte Schwind.
Elle l’assiste dans la création de La Promenade de R. Walser.
En parallèle de sa pratique d’écriture et de dramaturgie, elle développe des ateliers d’écritures dont une partie à destination de publics allophones (association REFLETS).