Vendredi 17 mai 2019 à 17h30 La vie de Galilée
Vendredi 17 mai 2019 à 19h00 Un riche, trois pauvres
Samedi 18 mai 2019 à 14h00 Jonas
Samedi 18 mai 2019 à 16h30 Quai Ouest
Samedi 18 mai 2019 à 19h00 Woyzeck
Dimanche 19 mai 2019 à 15h00 Michelle doit-on t'en vouloir d'avoir fait un selfie à Auschwitz ?
Dimanche 19 mai 2019 à 19h00 L'histoire du théâtre
Ayant fait le constat de l’extrême hétérogénéité des ateliers de théâtre dans le secondaire : options obligatoires ou facultatives, activités extra-scolaires, ainsi que de leur relatif isolement ; le Théâtre Antoine Vitez propose à 7 ateliers de se rencontrer lors de séances de répétitions communes et de programmation par la suite. Il s’agit de mettre en place un dispositif collectif permettant aux animateurs/enseignants d’échanger sur leurs pratiques, sans esprit de compétition ou identitaire. Pour les élèves, c’est un moment important de prise en compte de la réalité du « Théâtre » au-de là de leurs relations particulières avec un animateur.

Spectacles des collèges et lycées partenaires :

La vie de Galilée, Collège Arc de Meyran, Aix-en-Provence

Vendredi 17 mai, 17h30 – Durée : 30 min

Auteur : Bertolt Brecht – Intervenant : Alexandre Robitzer avec le Centre Social Jean Paul Coste
Avec Ludivine Bremond, Raphaël Desrentes, Clélia Guyot, Terence Schaff, Arthur Tupinier, Maia-Tea Villani-Lebouvier, Yuda Vitta , Yusra Vitaa, Tara Whelan

La vie de Galilée, ou comment se confronter aux idées pré-établies. Par l’écriture et la mise en situation, les élèves-comédiens sont invités à se poser ces questions sur scène, puis à plonger dans le jeu d’acteurs, en interprétant le texte de Brecht à la recherche de solutions à leurs problématiques initiales. Tout commence par un club écocitoyen : comment répondre aux enjeux environnementaux ? Les élèves-comédiens jouent un rôle qui leur ressemble, dans une réalité proche mais fictionnelle. Leur collaboration est saine mais elle est confrontée au poids de l’enjeu. Alors ils tentent de trouver des solutions dans l’Histoire. Galilée avait été confronté, en son temps, aux certitudes. Les élèves s’emparent de La Vie de Galilée, de Brecht, et en interprètent des passages en quête de réponses.

 

Un riche, trois pauvres, Lycée Pierre Mendès France, Vitrolles

Vendredi 17 mai, 19h00 – Durée : env. 1h00

Auteur : Louis Calaferte – Intervenant : Agnès Pétreau – Enseignant : Sylvain Le Bourhis
Avec : Auréa Adam, Emma Barthes, Issa Behr, Asena Bulut, Silan DemireL, Yasmine Fattah, Hana Frik, Ana-Laura Halet, Inès Khadir, Myriam Mahna, Morgane Merlino, Ian Meyer, Denis Musy, Melina Pellen

Sous prétexte d’une représentation de cirque, Louis Calaferte nous invite en réalité à rencontrer des patrons, des pauvres, des enfants, des étrangers, des laissés pour compte, des marginaux, ceux qui ont tout, ceux qui n’ont rien. Un riche, trois pauvres est un assemblage de fragments de vie, de discussions, de monologues écrits pour une multitude de personnages. Ce sont des paroles de la vie quotidienne soumises à une plume d’un humour cynique et grinçant.
Les comédiens jouent tous les personnages. Ils sont avant tout des jeunes d’aujourd’hui qui s’emparent de la question du pouvoir et s’amusent à jouer la comédie de la vie. Tour à tour, ils sont dominants puis dominés. Une interprétation chorus est le parti pris de cette mise en scène mettant tous les acteurs au centre du jeu.

 

Jonas ou l’artiste au travail
, Lycée Sacré cœur et St Catherine de Sienne, Aix-en-Provence

Samedi 18 mai, 14h00 – Durée : 1h30

Auteur : Albert Camus – Intervenant : Jesshuan Diné / Enseignant : Magalie Sauzzede-Bourgoin / Coordinateur : Frédéric Cuisset
Avec : Axel Autogue, Maëlle Chamarandes, Nina Daull, Angelina Gilles, Aurélien Ranc

Jonas, artiste peintre, plutôt banal et naïf, croit en sa bonne étoile. Il faut dire que très vite la chance lui sourit et il arrive à vivre de son art. Avec sa femme Louise et leurs trois enfants, ils vivent dans un modeste appartement qui commence à manquer de place, du fait des visites incessantes de nombreux admirateurs, qui considèrent Jonas tour à tour comme un sujet de critique, un maître à penser, un ami…
De cette nouvelle presque anodine et banale, par un travail d’adaptation collectif, nous chercherons à inventer une théâtralité ludique, libre et festive, pour mettre en jeu la distance apparente qu’il y a entre ce récit et les acteurs.

 

Quai Ouest
, Lycée Zola, Aix-en-Provence

Samedi 18 mai, 16h30 – Durée : 1h30

Option facultative du lycée Émile Zola
Auteur : Bernard-Marie Koltès – Intervenant : Frédérique Mazzieri – Enseignant : Zelie Tessier
Avec : Farah Bel Abbes, Maëlle Blumet, Mario Breut, Jason Chalain, Caroline D’hont, Émilie D’hont, Emma El Kihal, Camille Farina, Ambre Gourniet, Marine Hel-Guillou, Feriel Helali, Lisabel Jadot, Florian Jalaber, Lorenza Lefevre, Christina Lobietti, Inès Mahfoudhi, Meziane, Jonas Moreau, Lisa Riou, Sarah Roques, Mathilde Tessier, Thomas Vasseur, Claire Vilo, Inès Vilo, Léa Weibel

Quai Ouest est un lieu de rencontre et de confrontation entre deux univers que tout oppose, qui ne devraient pas se trouver côte à côte ou face à face, et qui pourtant vont devoir se parler pour exister.
« Dans un quartier à l’abandon d’une grande ville portuaire occidentale, séparé du centre-ville par un fleuve, un hangar désaffecté de l’ancien port. Un homme voudrait mourir. Il prévoit de se jeter dans le fleuve, dans un endroit désert, et parce qu’il craint de flotter, il dit « Je mettrai deux lourdes pierres dans les poches de ma veste; ainsi, mon corps collera au fond comme un pneu dégonflé de camion, personne n’y verra rien. » Il se fait conduire sur l’autre rive du fleuve, dans un quartier abandonné, dans une nuit plus noire qu’une nuit ordinaire, et il dit à celle qui l’a conduit : « voilà, c’est ici, vous pouvez rentrer chez vous. » » Bernard-Marie Koltès.

 

Woyzeck [fragments]


, Lycée Sacré coeur et St Catherine de Sienne
, Aix-en-Provence

Samedi 18 mai, 19h00 – Durée : 1h30

Auteur : Georg Büchner – Intervenant : Jesshuan Diné – Coordinateur : Frédéric Cuisse
Avec : Cassandre Aspa, Lucile Aveza, Morgane Aznar, Lilly Crémont, Rémi Soave, Emma Thierry, Sacha Truchot, Mateo Vincenti-Mosseri

Œuvre théâtrale fragmentaire (puisqu’ inachevée à la mort de son auteur en 1837), Woyzeck raconte le destin d’un simple soldat, Franz Woyzeck, qui tue sa bien-aimée Marie, car elle lui est infidèle.
L’histoire est inspirée d’un fait divers. Elle se développe, se décline, se métamorphose, sous le double effet des différents gestes d’écriture et de réécriture de son auteur, mais aussi d’une langue étrange, parfois brute et incisive, parfois lyrique et éblouissante…
Nous nous attacherons à élaborer ici une version qui rend compte des différents brouillons de l’auteur, comme si nous creusions, avec lui, dans un effet de répétition, les différents possibles d’une trame obsédante.

Michelle doit-on t’en vouloir d’avoir fait un selfie à Auschwitz ?, Lycée Paul Mélizan, Marseille

Dimanche 19 mai, 15h00 – Durée : 1h00

Auteur : Sylvain Levey – Intervenant et enseignant : Andrée Villard
Avec : Ambre Arbassette, Audrey Brieussel, Margot Caleisti, Marine Calvas, Florian Cathala, Colas Dupont, Viviane Garabedian, Albin Khouri, Chloe Machin, Juliette Mallet, Antoine Mouren, Matteo Petrignani, Eva Pucci

A partir d’un fait divers de 2014, qui voit une jeune Américaine en voyage scolaire à Auschwitz faire un selfie et le publier sur les réseaux sociaux, s’attirant un déchaînement de haine, Sylvain Levey dramaturge contemporain s’empare de cette histoire et la transpose.  Il imagine alors le parcours de Michelle, ses amis et ses profs ainsi que toutes les voix convoquées sur les réseaux sociaux avec lesquelles ils communiquent sans cesse. Le bus, l’hôtel, le camp, le retour et le désastre pour Michelle. L’infamie (ou pas) du selfie. Avoir honte ? Est-ce grave ? De l’insouciance à la mélancolie, du dérisoire à l’innommable, ils sont tous confrontés à la violence du monde. Mais dans une plongée douce, tendre et poétique.

 

L’histoire du théâtre expliquée aux petits escargots du fond de la salle qui portent leur coquille jaune comme une maison d ‘espérance et bavent quelquefois en attendant l orage d ‘une réplique, Lycée Paul Mélizan, Marseille

Dimanche 19 mai, 17h00 – Durée : 45 min

Intervenant : Aurélie Imbert
Avec : Noémie Ade, Elia Bavencoff, Léa Comninos, Jacob Degore, Pauline Deluermoz, William Der Krikorian, Sarah Fages de Bouteiller, Sarah Khiri, Gabriel Sarde, Chiara Segui, Emily Siino, Melina Tornor, Aurélie Vernier, Chloé Zanni, Carla Zichert, Sophie Zichert

C est l’histoire du théâtre avec un grand T et un petit sachet de thé dans la tasse. Pour que vous buviez nos paroles.
Le théâtre dans le théâtre… La cerise sur le gâteau !
De Tchekhov à Pirandello, de Rimbaud à Eternel sunshine, en passant par dessus dessous de textes écrits par les élèves eux mêmes, venez découvrir la folle aventure et l histoire vraie de cette troupe de théâtre qui joue à jouer la mise en abîme de la création.
Entre doutes, disputes, amour et rires. Toute la vie est là. Ainsi que son double pour le plus grand plaisir d un public toujours complice.