Mercredi 27 avril 2016 à 20h30

Cela aurait pu aussi s’appeler « Nous reviendrons bientôt ». C’est ce que les habitants des villages autour de Tchernobyl ont écrit sur la porte de leur maison en partant… C’est l’histoire de Gouri qui revient à Pripiat, dans la zone interdite. Il veut y récupérer quelque chose. Sur le chemin, il passera voir Iakov et Véra. Ils parleront. Boiront de la vodka. C’est tout. Les mots sont humbles, les personnages peuvent y puiser leurs vies fictives.

Extrait : « Ca va te paraître étrange peut-être, mais cette zone, même avec sa poisse qui s’est fichue partout et qu’en finit pas de te coller à la peau, hé ben c’est un endroit que j’aime bien. Je m’y sens pas si mal. Sûr que c’est autre chose que le monde normal. Disons que c’est pas la même pourriture. Mais, à choisir, je crois que je préfère la pourriture d’ici. Elle est peut-être aussi vicelarde que l’autre mais, comment dire, avec elle tu valdingues quand même pas autant dans le caniveau. »

Chantal Morel crée la compagnie Alertes en 1980 et met en scène plusieurs pièces dont Conte Nocturne d’après E.T.A. Hoffman, Phèdre d’après Racine, Home de David Storey et Platonov d’Anton Tchekhov. Pendant un an, elle prend la direction du Centre dramatique national des Alpes avec Ariel Garcia-Valdès. En 1996, elle ouvre Le Petit 38, un petit théâtre à Grenoble. Elle crée à la MC2 Souvent, je murmure un adieu… d’après Maurice Maeterlinck. Elle fonde en 1989 une nouvelle compagnie : l’équipe de Création Théâtrale avec laquelle elle décide de reprendre Home de David Storey et crée Pauvre fou ! en 2012.

 

Equipe de création théâtrale, Grenoble

D’après La nuit tombée, d’Antoine Choplin

Mise en scène : Chantal Morel
Musique et système son : Patrick Najean
Avec : Roland Depauw et François Jaulin
Et la complicité de :
Nabil Er’Rafii : Voix de Piotr
Chris Sahm : Voix de Véra
Christiane Soulat : Voix de Svetlana
Sophie Vaude : Voix de la vieille femme

Maquette : Basile Puech
Marionnettes, masque : Judith Dubois

Coproduction : Festival de Caves. Le spectacle a vu le jour grâce à l’aide de Maurice Gubian qui nous a hébergés à la Bergerie (Bouvières, 26), d’Alexandra Saint Pierre, Kevin Gastaldin, Antoine Chamussy et Thomas Hermier.

La nuit tombée d’Antoine Choplin est sorti aux éditions de la Fosse aux ours en 2012 et a été réédité chez Points en 2014.