Jeudi 29 novembre 2012 à 19h00

Jeudi 29 novembre 19h
Entrée libre

SB
The letters of Samuel Beckett, 1941-1956

Lecture publique de fin d’atelier de traduction
Atelier et lecture dirigés par Nanouk Broche
Avec les étudiants de théâtre de l’Université d’Aix-Marseille:
Maxime BONNAND, Julien BOUHITEM, Maellis CAM, Benjamin CANDALH, Guillaume CHEYROU, Lola COCHIN, Oriane FAURE, Roxane GUIDI, Lindsay GUILLOUX , Tatiana GUSMERINI, Lou ORTOLI, Robin MANELLA, Angélique MORIN, Camille PERROT, Angie PICT, Romane PINEAU, Manon  PROPHETTE, Laetitia, PUJOL, Cléo SAGIT, Thomas SCHNEIDER, Alexandre SERVAGE.

Le deuxième énorme volume de la correspondance de Samuel Beckett, compte plus de lettres écrites en français qu’en anglais. Depuis 1938, Beckett a choisi de vivre en France et  d’écrire en français – de l’argot le plus cru à la langue du lettré le plus cultivé.
Nous lirons donc des lettres écrites en français et celles que nous avons traduites de l’anglais.
Le montage suit le déroulement chronologique et le développement de l’écrivain Beckett en homme de théâtre, avec le succès de Godot et l’écriture de Fin de partie.
Mais nous avons prélevé, oui nous avons taillé dans la luxuriante matière de mots et de choses, quelques thèmes pour tracer notre chemin : la brouette, les arbres et le ciel, le whisky, les amis, et la merde. Plus quelques croquis craquants de la France des années cinquante.
Et toujours le désespoir acharné de vivre et d’écrire. Et toujours l’humour.
“Branchez-vous bien sur le désespoir et chantez-nous ça”, conseille–t-il à Pinget.

Télécharger le dossier de presse