Mardi 26 février 2013 à 20h30
Mercredi 27 février 2013 à 19h00
Jeudi 28 février 2013 à 19h00
Vendredi 1 mars 2013 à 20h30
Samedi 2 mars 2013 à 20h30

Du mardi 26 février au samedi 2 mars
mardi, vendredi, samedi à 20h30
mercredi, jeudi à 19h
Atelier de création de l’Université

Durée 2h30
Mise en scène Mathieu Cipriani
Avec les étudiants des cursus théâtre de l’Université
Avec Nicolas Andraud, Justine Calès, Roxane Guidi, Dimitri Iatosti, Camille Meneï, Morgan Noreille, Mélissande Pasquier, Lise Plaire, Anaïs Pignol,  Manon Prophette, Anthony Ravion, Laura Roger, Johanna Saro 
Costumières : Tamara Poissonier, Marie Pons  Scénographes : Mathieu Cipriani, Ondine Mazel, Nabila Rebiai  Assistante dramaturgie : Lise Plaire  Régie Son/Lumière : Selma Adjimi,  Kamal Benadi, Vivien Berthaud Assistantes mise en scène : Hamza Bayaoui, Laetitia Koelher, Émilie Perrel, Cléo Sagit 
Médiation/Production : Lisiane Gether, Carolina Mano

Citoyens de la garde nationale ! Au fort de la défaite et de la trahison des masses dominantes, les prolétaires de Paris, décimés sur les champs de bataille de la bourgeoisie, aussi bien prussienne que française, affaiblis par les privations  que leur infligent les généraux de Prusse et les accapareurs parisiens, se sont levés ce matin pour défendre les restes de leurs quartiers bombardés et prendre en main leurs destinées. (…) Les prolétaires de la capitale, au milieu des défaillances et des trahisons des classes gouvernantes, ont compris que l’heure était arrivée pour eux de sauver la situation en prenant en main la direction des affaires publiques.
D’après un extrait du JO de la Commune 1871

L’imprudence de la guerre déclarée à la Prusse en 1870 allait mettre un terme à l’empire de Napoléon III. Aux défaites qui se succèdent, le 4 septembre voit le désastre de Sedan et Napoléon III prisonnier des Prussiens. Bourgeois et peuple mêlés s’ameutent devant l’hôtel de ville et proclament la déchéance de l’Empire. Paris est assiégée.
Le 28 janvier, le gouvernement demande l’armistice. Thiers, nommé chef du Pouvoir exécutif, a souci de signer la paix avec la Prusse et de soumettre Paris. Il cède à Bismarck l’Alsace et la Lorraine. Le 18 mars, alors qu’il tente de faire enlever les canons de Montmartre et de Belleville, la foule grandit et s’interpose devant les attelages. Les soldats fraternisent, la crosse du fusil en levée.
La foule envahit l’Hôtel de Ville.  L’insurrection triomphe et porte au pouvoir le Comité central. Thiers ayant donné l’ordre du repli général à Versailles, déclenche la guerre civile.

Les personnages que l’on va entendre dans cette pièce ont été les témoins en même temps que les acteurs de la Commune de Paris. Tous ont vécu les événements de la Commune, depuis son avènement, le 18 mars 1871, jusqu’à la répression de la semaine sanglante qui s’est achevée le 28 mai de la même année.

Quʼest-ce quʼune production universitaire ?
Cʼest un travail artistique intégré aux cursus de formation du département arts du Spectacle Théâtre de lʼUniversité d’Aix-Marseille, un spectacle réalisé sous la responsabilité dʼun metteur en scène professionnel invité. Est constitué un collectif artistique complet : metteur en scène, assistant, dramaturges, acteurs et éventuellement musiciens, chargé de production et de médiation, créateur lumières et sons, scénographe et constructeur, responsable costumes. Ce collectif composé principalement dʼétudiants en formation est sous la responsabilité artistique du metteur en scène mais est aussi tutoré par lʼéquipe professionnelle du théâtre Antoine Vitez qui assure lʼaccueil technique et administratif de cette production. Ce travail est réalisé à temps plein durant un mois environ et mêle les étudiants de théâtre de tous niveaux.

Télécharger le dossier de presse