Jeudi 24 mai 2012

Jeudi 24 Mai

Ouvert à tous – Entrée libre – Réservation indispensable

Attention, si vous réservez en ligne merci de préciser dans « Informations complémentaires » le nom du spectacle auquel vous souhaitez assister.

Accueil de spectacles des ateliers théâtre de collèges et lycées du Pays d’Aix

Après le succès rencontré lors des éditions précédentes, ce 4ème Festival des Bahuts s’inscrit dans la
continuité des journées de rencontres entre les ateliers théâtre des collèges et lycées organisées par
le Théâtre Antoine Vitez chaque année. Ces journées ont rassemblé plusieurs ateliers autour de répétitions et de filages, afin de mettre en commun et de confronter les expériences théâtrales de chacun.







15h30 –  Collège Arc de Meyran, Aix-en-Provence
J’ai plus de souvenirs que si j’avais 1000 ans

Animatrice de l’atelier : Stéphanie Beltramo
Assistée de : Marine Scepe
Avec : Mathilde Tasso, Amandine Ceccaldi , Chloé Cerruti, Camille Milesi, Ophélie Petit,
Camilla Yahiaoui, Inès Benhmida, Yann Perret, Lucas Le fur, Melinda Milioti, Maéva Pucelle-Faure, Noémie Brun, Tom Bayol, Irdyn Neau, Morgane Lubic, Yann Rouvier

La pièce est une création collective élaborée à partir des souvenirs des élèves. Au travers d’un montage mélangeant pêle-mêle des textes écrits par les élèves et des textes d’auteurs tels que Pommerat, Melquiot, Ribes, Durringer… La pièce traverse les peurs, les joies, les questionnements qu’ils rencontrent du haut de leurs treize ans.
Le tout était de se pencher modestement sur les petites apocalypses de la vie, ces moments de bascule éphémère où la vie se tisse, parfois à notre insu, et où l’on sait que rien ne sera plus pareil après.


17h – Lycée Emile Zola, Aix-en-Provence

Opéra panique

Auteur : Alejandro Jodorowsky
Animatrice de l’atelier : Frédérique Mazzieri
Avec : Baptiste Adelmar, Lauriane Costabello ,  Manon Ducasse, Ghislain Dugat , Tess Elson, Maëlys Guillet, Akhésa Hadj-Prignau, Héloïse Lechat,  Fanny Lecomte

La pièce « opéra panique » écrite en 2000 par Alejandro Jodorowsky fait directement référence au mouvement « panique » fondé en 1962 à Paris avec ses amis :l’auteur  Arrabal et le dessinateur Topor. Ce mouvement  panique, ou, comme l’affirmèrent ses fondateurs, cet anti-mouvement  ne se veut être en aucun cas un mouvement institutionnalisé : sans théorie et sans morale, il est né plutôt de la réunion amicale de ses fondateurs.  Le mouvement panique est avant tout la pratique de la provocation (happenings, animations), l’affirmation de l’individualité, le pouvoir absolu du jeu comme moyen de communication avec une option délibérée pour la dérision et l’utopie. (Le terme panique faisant référence au dieu Pan)
Dans la pièce « opéra panique »  les questions existentielles engendrées par l’Absurde émergent au gré d’une vingtaine de saynètes. On y voit défiler une critique de toutes les rigidités du monde et des stéréotypes humains. Le sens de la relation qu’entretient l’individu avec le monde s’inscrit ici dans un jeu burlesque et provoquant pour mieux appréhender notre propre humanité ou inhumanité.


18h – Collège Font d’Aurumy de Fuveau

Bouli année zéro

Auteur : Fabrice Melquiot
Animatrice de l’atelier : Françoise Capitti
Avec : Marion Beauchet, Keven Charbonnel, Hugues Mahé, César Melerowicz , Céline Mouchart, Thomas Passalacqua, Lucas Siri, Vanessa Turc

C’est l’histoire d’un embryon qui ne sait pas encore qu’il est un garçon et qu’il s’appellera Bouli dans neuf mois. Bouli est dans le ventre de sa mère Mama Binocla , mais il s’exprime déjà, surtout avec sa cousine Petula et avec le rhinocéros Günther de la voisine  Berthe la Folle.
Après Bouli Miro,Bouli redéboule, et Wanted Petula, Bouli, année zéro est le quatrième épisode des aventures de Bouli Miro. C’est drôle, c’est tendre aussi !


19h30 – Lycée Mendès Frances

Carnage

Très librement inspiré des Règles du savoir vivre dans la société moderne de Jean Luc Lagarce

Réécriture et animateur de l’atelier : Laurent Kiefer
Responsable de l’atelier : Sylvain Le Bourhis
Avec : Anissa Bessahraoui, Clément Florio, Axelle Perrot, Romuald Martin, Aurore Momin, Caroline Llorens, Thalie Moliner, Marie-Paule Fernandez, Katya Gony-Richter, Mélinda Taguelmint, Kévin Digiovanni, Marien Chauviere, Alexandre Giacomazzi, Romain Reboul, Florent Leyre

La scène se déroule lors d’un mariage guindé, en l’absence des principaux intéressés, avec un assemblage hétéroclite d’individus plus ou moins médiocres. Pendant ce qu’on appelle traditionnellement le Vin d’Honneur, chacun joue le jeu des conventions avec plus ou moins de grâce, le vernis se fendille à l’occasion d’un échange… L’un des convives va se dédoubler lors d’une de ses crises qui sont venues perturbées le bon déroulement des festivités, engendrant une confusion qu’il faudra bien résoudre… Comment faire ? L’ordre social va -t-il s’en remettre ? Peut-on-raisonnablement laisser se dérouler le carnage qui s’annonce ?