du 14 au 15 février 2012

Mardi 14 Février – 17h
Mercredi 15 Février – 19h

Cie La Variante, Aix-en-Provence

Texte : Elfriede Jelinek
Mise en scène : Valérie Hernandez et Michel Ducros

Regard extérieur : Jacques Hurtevent
Scénographie : Denis Charpin
Costumes : Martine Hernandez
Lumières : Jocelyne Rodriguez
Avec : Valérie Hernandez, Héléna Vautrin, Michel Ducros, Pauline Doré, Gilles Le Moher

Spectacle programmé dans le cadre d’ “Esquisse de compagnies” – Durée : 45 mins

Trois variations d’Elfriede Jelinek : Blanche Neige, La Belle au Bois Dormant et Jackie, menées avec virtuosité sur la féminité, la mode et la peoplisation outrancière de notre société

Cette oeuvre dénonce de manière subversive et jubilatoire le conflit entre ceux qui détiennent le pouvoir et ceux qui le subissent.

En donnant la parole à des princesses des contes de notre enfance, ou encore à des figures réelles comme Jackie Kennedy, « Drames de Princesses » amène le lecteur-spectateur au centre d’histoires connues mais soumises à une écriture contemporaine, le romantisme en moins, la causticité en plus. Il est ici question de décaler la perception que l’on peut avoir des contes de fées classiques ou contemporains et d’envisager un point de vue féminin qui attaque et déconstruit une culture masculine dominante.

Elfriede Jelinek
Prix Nobel de Littérature 2004, Elfriede Jelinek est née en Autriche en 1946. Son oeuvre n’est que peu connue en France et l’adaptation cinématographique de son roman La Pianiste par Michael Haneke en 2001 est, aujourd’hui encore, plus célèbre que son modèle. Dans ses pièces, les genres dramatiques, poétiques et épiques se frottent et se confrontent, et au lieu de créer des personnages psychologiques qui évoluent à travers un dialogue, elle fait de la langue l’acteur principal, mettant ainsi en place des « surfaces langagières » qui permettent à des voix issues de différents niveaux de la psyché et de l’histoire d’être entendues simultanément. C’est au sein de ces monologues polyphoniques que s’articule sa critique exacerbée de la société moderne et de ses symboles stéréotypés et illusoires.

La Variante est une compagnie Aixoise fondée en 1992 par Michel Ducros, directeur artistique et Valérie Hernandez, comédienne.  La Variante aime se confronter à une expérience, une tension énergétique entre acteurs, textes et public. Il s’agit pour elle de se mettre au service d’un texte, se confrontant à un public toujours imaginé différent et le prendre comme vecteur pour le jeu, préalable à un répertoire de réflexion politique. Depuis sa fondation , la Compagnie a choisi essentiellement des auteurs contemporains des pays nordiques comme Heiner Müller, Beckett, Edward Bond, Thomas Bernhard etc… et témoigne ainsi une attirance pour une culture différente de l’écriture.

En savoir plus sur la Cie La Variante