Jeudi 15 décembre 2011 à 20h30

Jeudi 15 décembre – 20h30



Texte : Christian Prigent
Mise en scène et jeu : Jean-Marc Bourg
Lumière : Christophe Forey ou Olivier Modol
Crédit photo : Christophe Forey

Production Labyrinthes

Un hallucinant monologue de Christian Prigent.

Une “phrase” unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d’apartés réflexifs et de digressions, s’enroule en un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure tutélaire de la mère.

« (…) L’enfant n’a d’autre choix que de s’inventer sa propre langue singulière pour trouver un accès au monde. Il fallait un acteur totalement habité pour rendre évidente la poésie de cette langue tordue et confuse. Jean-Marc Bourg est époustouflant dans son jeu autant que dans son parti pris : un texte ramené à trente-cinq pages, un dialogue avec la lumière, un espace nu et sa voix. »  Anne Quentin – La Scène

« Jean-Marc Bourg nous livre avec force et fracas sa propre adaptation du texte de Christian Prigent avec une puissance dramatique incroyable, une précision du phrasé déconcertante dans une tension quasi palpable et totalement jouissive. »   Bruno Deslot – Un fauteuil pour l’orchestre

Jean-Marc Bourg
Comédien et metteur en scène implanté à Montpellier, Jean-Marc Bourg a joué sous la direction de Daniel Mesguich, Pascal Jouan, Jacques Falguières, Jean-Claude Fall, Jacques Kramer, Jeanne Champagne, Fabrice Andrivon, Michel Simonot…
Avec le collectif Abattoir ou la compagnie Labyrinthes qu’il a créée, il met en scène des textes classiques ou contemporains : Sophocle, Shakespeare, François Bon, Beckett, Villiers de l’Isle-Adam et Horvàth, Claudel, Marivaux, Pirandello…

Christian Prigent, auteur de Une phrase pour ma mère
professeur de lettres de 1967 à 2005, docteur ès lettres (thèse sur la poétique de Francis Ponge), est auteur de poésie, de fictions et d’essais littéraires. Admirateur de Rabelais, Jarry, Artaud, Beckett ou Novarina, il est également considéré comme l’un des plus importants critiques de la littérature contemporaine. Il fut le fondateur et l’animateur de 1969 à 1993 de TXT, revue où se sont croisées les avant-gardes françaises. Il donne régulièrement des lectures publiques de son travail.
Dernier titre paru chez P.O.L : Compile (2011).

Avec lʼaide du Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Languedoc-Roussillon,  du Conseil Régional Languedoc – Roussillon, du Conseil Général de lʼHérault et de la Ville de Montpellier // Diffusion Théâtre de la Tête Noire, Saran Scène Conventionnée pour les écritures contemporaines. – Le texte est édité aux Editions POL –

Télécharger le dossier de presse