Mercredi 9 novembre 2011

Mercredi 9 novembre à 20h30

Cie Interstices, Montpellier et Théâtre de la Valse, Orléans

D’après les fragments de Karl Georg Büchner (l’Arche Editeur)
Traduction : Bernard Chartreux, Eberhard Spreng et Jean-Pierre Vincent

Mise en scène : Marie Lamachère
Scénographie : Michaël Viala

Lumières et régie : Gilbert Guillaumond
Son : Benoist Bouvot
Avec : Renaud Golo, Michaël Hallouin, Sandra Iché, Luce Le Yannou,
Marilia Loiola de Menezes,Gilles Masson, Laurélie Riffault, Antoine Sterne
Crédit photo : Denise Oliver-Fierro

L’histoire de Woyzeck, tiré d’un fait divers, est celle d’un soldat pauvre, obligé de cumuler les emplois pour « finir son mois ». Il sert notamment de factotum pour son capitaine et de cobaye pour un médecin. Woyzeck aime Marie. Mais Marie aime aussi d’autres hommes et notamment un beau Tambour-Major. Woyzeck devient jaloux. Woyzeck entend des voix effrayantes monter du sol et le ciel crier « comme si c’était une gorge ». Et il tue Marie.

L’oeuvre inachevée de Büchner s’est prêtée à de nombreuses interprétations contradictoires – ou complémentaires, selon que l’on veuille croire ou non à l’effectivité ou à la relativité de toute pensée !

Tissant le fil de l’aventure intérieure d’un héros voyageant en somnambule entre « Rêve, folie, et fait-divers » d’aucuns ont voulu faire de Woyzeck « la description objective et rationnelle d’une évolution » psychique vers la folie et le crime. Dans un monde réel dont l’étrangeté onirique dépasse celle du rêve, l’aventure elle-même n’est peut-être alors qu’un rêve éveillé ou la « série des souvenirs (recollés) de Woyzeck ou de Büchner ».

Une co-réalisation entre deux compagnies théâtrales
Souhaitant expérimenter de nouvelles modalités de productions et réfléchir, tant en termes artistiques qu’en termes politiques et économiques, sur les relations qui se nouent au coeur des productions artistiques, les deux compagnies ont décidé de s’associer sur trois ans, et de travailler en commun une année entière sur Woyzeck de Büchner. Ils se donnent ainsi les moyens de plonger dans cette oeuvre laissée inachevée en parcourant l’intégralité des fragments.

Co-production : Théâtre La Vignette, Montpellier ; Théâtre Le Périscope, Nîmes ; CCN Rillieux-la-Pape / Cie Maguy Marin, Espace Malraux – Scène nationale de Chambéry et de la Savoie.CNES – La Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon. Avec l’aide de la Drac Languedoc-Roussillon et de l’ADAMI. Avec le soutien de la Région Languedoc-Roussillon et de la Région Centre, de la Ville d’Orléans, de Réseau en scène Languedoc-Roussillon, de Ramdam (Sainte-Foy-lès-Lyon), de la Boîte à Rêves (Béziers). Le Théâtre de la Valse est soutenu par le département du Loiret. Ce spectacle bénéficie du soutien de la Charte de diffusion interrégionale signée par l’ONDA, l’ARCADI, l’OARA, l’ODIA Normandie et Réseau en scène Languedoc-Roussillon

Télécharger le dossier de presse

En savoir plus sur la Compagnie Interstices

En savoir plus sur le Théâtre de la Valse