Théâtre Antoine Vitez

La fiction et le document / Saison 19-20

Archives du mois de septembre 2010

Nina ? (épilogue)

mercredi 15 septembre 2010
Nina ?, monologue pour une comédienne, tire son titre du personnage éponyme de La Mouette, la pièce d'Anton Tchekhov. Nina prend toute son ampleur à la fin de la pièce. Elle a souffert dans sa chair et ses rêves ; elle les a déchirés, ses rêves ; elle s’est blessée devant cette gloire et ce succès. Au renoncement elle a choisi l’enfoncement. Dès lors comment ne pas avoir envie de l’entendre encore, alors même que la pièce de Tchekhov se clôt sur le suicide de Treplev ?

Acte Vegas, une autre mouette

mercredi 15 septembre 2010
C’est bel et bien du genre et de la norme dont il est question. A travers l’incongruité d’un passage, du classique au contemporain, du masculin/féminin à l’androgyne. C’est par les fumées et le décalage d’une sombre boîte de nuit quasiment hors service nommée Vegas que les spectateurs verront en filigrane la mouette – celle qui nous reste.

La RéCréation

mercredi 15 septembre 2010
Spectacle dédié aux jeunes de 16 à 25 ans Une cour de récréation mentale pour une jeunesse contemporaine possible. Et si l’opacité des jeunes n’était que le reflet du silence des adultes ?

La mouette

vendredi 10 septembre 2010
Constantin aime Nina. Elle joue dans sa première pièce, un manifeste pour un théâtre nouveau et un monde meilleur. C’est son rêve. Mais pour cela il veut contre tout bon sens la reconnaissance de sa mère et de l'ami de celle-ci Trigorine. La première sera un désastre. La célèbre Actrice Arkadina ne peut pas prendre son fils au sérieux, elle reste totalement étrangère à ses envies et aspirations. Et Nina quitte Constantin pour la star de l’écriture Trigorine.

8ème festival de théâtre amateur du Pays d’Aix

vendredi 10 septembre 2010
Spectacles des compagnies et ateliers amateurs issus des communes du Pays d’Aix, et petites formes originales créées en regard du thème de saison du théâtre Antoine Vitez.

La trafiquante

mardi 7 septembre 2010
Poésie-Marionnettes à partir de 6 ans. La Trafiquante s’expose. Elle a des trucs dans des boîtes fermées. Parfois elle les ouvre devant tout le monde. Au fond il y a des mots. Courts, longs, en vers, en prose. Des poèmes. Des animaux, des femmes en ville, des vieilles tortues, les deux chats poilus de maman.

Les borgnes, ou le colonialisme intérieur brut

mardi 7 septembre 2010
Dans un asile de fous croupit Salah. Trente ans auparavant, il fut arrêté, torturé et persécuté pour avoir enseigné à ses élèves que « le 5 juillet 1962, l’Algérie a quitté la France après 132 ans de colonisation ». Ce jour-là, Salah avait « chaussé » le mauvais œil, son œil gauche, celui avec lequel il voit tout à l’envers, lui qui a le don de voir la chose et son contraire selon qu’il la considère de l’œil gauche ou de l’œil droit.