Mercredi 20 octobre 2010 à 20h30

Mercredi 20 octobre à 20h30

Conception : Haim Menahem
Avec : Philippe Séjourné , Christian Mazzuchini et Haim Menahem.
Compagnie Théâtre Provisoire, Marseille

Tout est dans le titre ! Et pourtant, malgré ce message elliptique, cette création prend appui sur une problématique on ne peut plus définie : comment réinstaller le théâtre dans une dynamique d’échange ? Comment renouveler la relation public-comédiens, la débarrasser d’une partie des us et coutumes propre au spectacle de théâtre ? Une réflexion jouissive et habilement déconcertante.
Notre envie est de fabriquer un temps -si ce n’est identique – tout au moins  commun ; de s’appuyer sur les éléments essentiels que sont l’écriture, le travail sur la parole, l’Implication de l’acteur et du spectateur. Mettre en jeu  toutes les ficelles du théâtre  à vue pour en faire ressortir une plus grande justesse.

Trois éléments qui déterminent le projet.
– La réunion de trois acteurs Philippe Séjourné , Christian Mazzuchini et Haim Menahem. Ils se sont plusieurs fois rencontrés, ont travaillé ensemble et chacun d’eux porte un regard personnel sur le théâtre. Si l’acteur et le texte ont une place prédominantes, le public est  une source de réflexion permanente.

– Le texte : ces trois bonshommes avaient le désir de  convoquer tout ce petit monde pour donner à voir et à entendre La Putain de l’Ohio,  pièce de H. Levin, drôlatique, violente et profonde, écrite pour deux hommes et une femme. Mais les droit d’auteurs ne leurs ont pas été accordés et ils se retrouvent dans l’impossibilité de la représenter. Comment poursuivre l’aventure ? Comment représenter un texte interdit ?
Les autres écritures  construisent l’édifice de ce spectacle et lui apporte une force supplémentaire : S. Valletti – J.L. Lagarce – J.L. Bauer – C. Tarkos – Y. Renaud – R. Cheneau – M. Visniec – Y. Reynaud – J. Rebotier – L. Salvayre – R. Garcia. Le texte qui compose le « spectacle » s’appuie sur des écritures fortes. Les auteurs ont un regard sur le monde d’une extrême acuité et leur parole nourrit l’acteur et fait entendre les êtres dans leurs quêtes, leurs difficultés et  leur désir de vivre.

– L’espace de jeu quant à lui est certainement l’élément qui donne sens à cette aventure. Mettre le spectateur et l’acteur dans un même espace, cet espace stylisé comme pour un banquet d’anniversaire ou de cérémonie ; un lieu de rencontre.

télécharger le dossier de presse