Mardi 8 décembre 2009 à 19h00

mardi 8 décembre à 19h
TARIF UNIQUE : 4,5 euros
Dans le cadre de Momaix, temps fort de spectacles jeune public à voir en famille
spectacle de marionnettes à partir de 5 ans

Texte de Jean Cagnard
Mise en scène de Sylvie Osman

Conception visuelle : Greta Bruggeman
Personnages et décors : Rolf Ball, Odile Culas, Frédéric Lanovsky, Wozniak
Scénographie Greta Bruggeman
Construction des Marionnettes et Décors : Charlotte Libeau, Hélène Delrieu Cruciani, Ennio Uscida, Virginie Ball, Claude Stocanne, Greta Bruggeman
Interprétation : Charlotte Gosselin, Pierre Blain
Musique : Makoto Yabuki (Bamboo Orchestra), Les enfants des autres
Costumes : Classe DMA du lycée des Coteaux de Cannes en Costumes Arts du Spectacle sous la direction de Maryline Penin
Eclairagistes : Stéphane Le Tallec, Emmanuel Guedj

« A demain ou la route des six ciels » est un conte de la création, une invitation à l’éveil, un voyage du lever du jour à la tombée de la nuit en 6 étapes.
Créature vivante, ascendante et descendante, nourrie puis digérée, la journée commence par le matin (Pays Paupières), devient vite le milieu de la matinée (pays de Dix heures et Demie), puis midi (Pays du Solsoleil), suivi de près par l’après-midi (Pays Parfait), puis arrive le soir (Pays des enfants des horloges), enfin la nuit (Pays Plongeoir). Six stations pour nos imaginaires. Nos yeux possèdent six paupières en vérité, et il convient de soulever chacune d’elles pour la traversée quotidienne du ciel. C’est en fait la journée du temps. Comment il voyage, comment il grandit, comment il vieillit, à travers ses métamorphoses successives. »

« L’idée est simple (mais révolutionnaire) : c’est de dérouler une journée, du matin au soir, plus exactement du noir au noir, de celui qui précède l’éveil à celui qui précède les rêves. Plonger dans ce passage du temps parfaitement ordinaire et prodigieusement précieux qui scande nos excellentes vies terriennes…Les journées sont longues et la vie est courte, entend-on souvent. Même si l’incessante répétition peut en gommer l’originalité, la journée est tout de même l’unité de temps inventée par le cosmos pour réguler notre monde. Ce n’est pas rien. Respect ! La courbe du soleil dans le ciel : respect ! La courbe de la lune dans la nuit : respect ! Ce ne sont pas des danses immatérielles, pour la beauté du décor, de simples plongeons esthétiques, ce sont nos pulsations : une véritable dentelle, travaillée par le mystère et les entrailles d’une horloge fantastique dont les parois nous sont toujours inconnues.  » Jean cagnard

Coproduction : La ville de Cannes, La Maison des Comonis au Revest (83), BOUFFOU théâtre à la Coque, Hennebont (56), La Compagnie Arketal. Aide à la Création du Ministère de la Culture DRAC, Aide du FIJAD (Fonds d’insertion pour les jeunes artistes dramatiques), Avec l’Aide à la création du Centre national du Théâtre.
la compagnie Arketal est conventionnée par le Ministère de la Culture DRAC PACA et la ville de Cannes. Elles est subventionnée par le Conseil Régional PACA et les Conseil général des Alpes-Maritimes.

Voir le site de la compagnie http://www.arketal.com/